Interroger l’ici et maintenant de la comédiation

Je pense qu’avec ce billet je vais peut-être surprendre certains de mes collègues, voire les choquer. De quoi s’agit-il ? J’interroge à certains moments du processus de médiation, ce qui se passe ici et maintenant entre les médiés vis-à-vis de nous, les comédiatrices.

Ce qui se joue entre les médiés et les médiateurs, ressemble à ce qui s’est joué entre les médiés eux-mêmes dans leur conflit.

« Vous venez de dire… Vous êtes-vous interrogés sur l’effet que cette phrase pouvait avoir sur nous, les médiatrices ?

Que ressentez-vous vis-à-vis de nous dans l’interaction qui vient de se dérouler ? »

D’interroger cet ici et maintenant dans les nombreuses interactions entre médiés et médiateurs, permet une plus grande fluidité, authenticité et un certain recul sur le conflit qui les a amenés là. Cela interroge d’une autre manière leur façon d’interagir les uns avec les autres.

Un exemple concret : une médiation dans une fratrie. L’un est manifestement en position hostile empreinte de cynisme vis-à-vis de nous. J’ai pointé ce fait sans accusation, en disant juste mon ressenti et en accueillant sans jugement la réponse. Cela a clairement montré que c’était également sa position vis-à-vis de ces frères et sœurs. Le fait que nous l’ayons explicité, lui a permis une prise de conscience, un insight, c’était vraiment son attitude générale avec le malaise que cela engendrait chez les autres.

GL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*