La comédiation une méthode en soi

« Je croyais que la comédiation était surtout utile pour une médiation compliquée. Je me rends compte qu’il s’agit d’une véritable méthode ». Ce participant à une journée de formation sur le thème de la comédiation a parfaitement raison. La comédiation construit un dialogue à quatre, les deux médiateurs se tournant l’un vers l’autre pour se compléter tant pour la présentation du cadre de la médiation que pour les premières reformulations si importantes.

Au fil de la médiation, ce souci de dialogue entre médiateurs sera constant. Ainsi chaque médié est déjà en position d’ouverture communicationnelle avec deux interlocuteurs qui eux-mêmes sont en échange. Ne faut-il pas tout faire pour favoriser l’ouverture et contrebalancer le face à face mortifère du conflit ? La circulation de la parole est encouragée afin que les médiés soient incités à se parler directement.

Autre effet puissant de la comédiation : les comédiateurs peuvent échanger sur ce qui est en train de se passer dans le cours de la médiation « Il me semble qu’il vient de se dire des choses très intéressantes, qu’en penses-tu ? » invitant ainsi les médiés à réfléchir également, en miroir de ce qui se passe entre les médiateurs et à livrer leurs impressions, favorisant ainsi la nécessaire prise de distance par rapport au conflit. Bien davantage qu’une aide logistique, la comédiation est une méthode en soi de résolution des conflits.

MM

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*